samedi 3 mai 2014

L'Asphodèle

Lors de mes dernières escapades dans la Garrigues, j'ai rencontré une plante qui m'a impressionnée pas sa beauté, mais aussi par sa grande taille et la diversité de formes et de couleurs de ce que l'on pouvait observer sur une seule tige : grappes, boutons, fleurs, fruits ...

J'ai pris pas mal de photos pour pouvoir faire des recherches et authentifier la belle et bien-sûr, partager ma découverte avec vous ...

Voici la Belle ...



L'Asphodèle, une plante vivace appartenant à la famille des Liliacées qui compte parmi ses membres le Lys, le Muguet de Mai, la Jacinthe Véritable, la Tulipe, le Muscari, le Narcisse et la Jonquille !

J'ai eu du mal à la prendre en photo en entier, elle se détache mal sur la verdure environnante ...




Du feuillage de la plante qui se présente sous la forme d'une rosette, émerge une tige nue portant une hampe florale ...



Les Fleurs sont groupées en grappes fleurissant du bas vers le haut ...



Les boutons de cette Fleur sont particulièrement beaux, d'un vieux rose pâle avec un liseré beige foncé très délicat.



Les Fleurs sont formées de 6 tépales : 3 sépales et 3 pétales ayant la même forme et la même couleur ...



Un belle couleur blanche striée de Rose ou de brun.



Les longues étamines, au nombre de 6, sont blanches et portent des anthères orangées ou brunes ...



Les Fruits forment de petites capsules rondes vertes ou brunes.




Il paraît que la Racine, Tubéreuse, est comestible ...



En tout  cas, cette belle Fleur abrite tout un petit monde qui vient s'y restaurer ...



Punaises, Bourdons, Abeilles, Papillons, la Plante fourmille de vie ...



Et pour moi qui aime l'Antiquité et la Mythologie Grecque (vieux souvenir de mes années universitaires en Philosophie), l'Asphodèle me réserve une dernière surprise : dans l'Antiquité, les Asphodèles étaient souvent utilisées pour fleurir les tombes des morts ... D'où la légende du Pré d'Asphodèle, le lieu des Enfers dans la Mythologie Grecque.

Ce lieu était peuplé par les âmes des mortels qui avaient mené sur terre une vie apathique. N’ayant rien accompli de leur vivant, en bien ou en mal et mené une existence dénuée de sens ; les âmes de ces défunts étaient condamnés à demeurer éternellement sur la plaine des Asphodèles.

C'est par ailleurs dans ce Pré que se trouvaient les palais des 2 souverains des Enfers, Hadès et Perséphone.

Une belle histoire pour une si joli Fleur ;)

Source : Wikipédia ICI

8 commentaires:

  1. Superbe, je ne connaissais pas. Et quelle hauteur ! Impressionnante ! Merci pour ce joli reportage et ces si belles photos. Passe un beau et bon week end.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Liselotte ;)
      Merci beaucoup ! Cette plante m'a énormément étonnée quand je l'ai découverte dans la garrigues. Je me suis même assise pendant plusieurs minutes pour l'observer ...
      Et c'est vrai qu'elle est très haute, très gracieuse aussi et puis ce que j'aime, c'est que sur une tige, on observe boutons, Fleurs et Fruits en même temps !
      Je vous souhaite aussi un beau dimanche malgré le vent ...

      Supprimer
  2. Bonjour,
    Au hasard de mes balades sur le net, je tombe sur votre blog. Et j'adore ! Surtout la variété des sujets traités. Et moi qui aime la nature, je suis gâtée avec les fleurs, les chants d'oiseaux, les insectes... Je m'intéresse aussi à tout ce qui est naturel, bio. Mais les recettes de soins à faire soi-même m'ont toujours parues un peu compliquées pour moi. Il faudrait que je me penche un peu plus sur le sujet. En tout cas, je reviendrai vous rendre visite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Miss MM et bienvenue !
      Merci beaucoup pour votre gentil commentaire et ravie de faire votre connaissance ;) En cliquant sur votre pseudo, j'ai vu que vous aviez un blog : http://ruedelabahutiere.canalblog.com/
      Je vais y faire un tour dès que j'ai un peu plus de temps, mais j'y ai déjà remarqué de bien belles photos et idées déco sympa !
      Pour la cosmétique maison, c'est vrai que moi aussi au début, je trouvais ça compliqué et j'ai mis du temps à m'y mettre. Mais plus ça va, plus je simplifie les recettes, parce que je me suis aperçue que les recettes simples étaient souvent les plus efficaces ! Si vous avez besoin de conseils n'hésitez pas surtout !
      Je vous souhaite un bon dimanche et vous dis à très bientôt sur votre blog ;)

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Bonjour Olivier ;)
      Et bien pour ma part c'était la première fois que j'en voyais ... J'ai habité 10 ans dans le Vaucluse et n'en n'ai jamais vu ... Mais dans le Languedoc-Roussillon, il y a l'air d'y en avoir beaucoup ... à condition de prendre le temps de s'enfoncer un peu dans la Garrigues !
      Je vous souhaite un très bon dimanche.

      Supprimer
  4. c'est intéressant,
    j'aime beaucoup la dernière photo avec le bourdon
    merci Sylvie,
    bon dimanche
    Laurence

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Laurence ;)
      Merci ! J'ai beaucoup aimé l'histoire mythologique de cette plante ! j'ai été très étonnée de ne pas faire le rapprochement ... parce que je la connaissais l'histoire du Pré de l’Asphodèle, mais cela n'a pas "tilté" quand j'ai vu le nom de la plante ...
      Pour la dernière photo, j'ai eu du mal à la prendre : Mr Bourdon bougeait tout le temps. Mais j'aime tellement ces insectes qui me font penser à de petites peluches miniatures que je me suis entêtée ;)
      Je vous souhaite un très beau dimanche ... Des caresses à Sonye et Opale !

      Supprimer